TVA SOCIALE; UN EXEMPLE DE DÉMOCRATIE?

Publié le par restalheuredété

Les députés débattent à partir du lundi 13 février, de la première loi de finances rectificative pour 2012 qui instaure une TVA sociale à compter du 1eroctobre.

La commission des finances de l'Assemblée nationale, à qui est soumise tout projet gouvernemental à caractère financier ou budgétaire l'a rejeté.

Les députés socialistes se sont retrouvés plus nombreux que ceux de l'UMP lors de la réunion. Aussi certains amendements ont été adoptés comme celui du groupe PS qui ramène le taux de TVA sur les livres de 7 à 5,5 %.

Christian Jacob, a minimisé cet incident: "On est dans une des petites combines, pour ne pas dire autre chose, auxquelles le groupe socialiste est habitué. Au dernier moment, ils ont changé de commission dix députés qui ne sont pas de la commission des finances, de façon à avoir une voix de majorité, donc on est vraiment dans de la combinaison".

Quant à François Baroin d'ajouter: "Au regard de notre loi fondamentale, c'est sur la base du texte gouvernemental que l'examen s'effectuera. Au final, cela ne change rien (...) sur le cadre de notre débat. C'est donc un peu beaucoup de bruit pour rien".

Donc la commission des finances ne sert à rien.

Nous autres citoyens payons nos députés pour se réunir.

Leurs travaux sont inutiles puisque bafoués par une majorité aujourd'hui de droite.

La même chose se serait passé avec une majorité de gauche.

C'est ça le pouvoir!

 

Notre démocratie peut être améliorée.

 

Et voilà.

 

À bientôt.

 

RESTALHEUREDETE.

 

Voir aussi:  À QUELS TAUX SE FINANCENT LES BANQUES?PANNE DE CANDIDAT À L'UMP.ÉVALUATION DES PROGRAMMES; AAAAFGHANISTAN: COURAGE POLITIQUE!?

 

 

Publié dans Y'EN A MARRE

Commenter cet article