SYNDICALISME ET EXTRÉMISME DE DROITE

Publié le par restalheuredete

Peut-on être à la fois syndicaliste de gauche et adhérent à un parti comme le Front National ou soutenir des idées proches de celles défendues par ce parti? Telle est la question que je me pose comme nombre de personnes.

Quelle est ma vision du syndicaliste? C'est quelqu'un qui veut défendre les droits au travail de ses adhérents et plus largement si possible. En ayant une vision plus étroite, le syndicaliste défend les travailleurs face à leurs employeurs. C'est quelqu'un qui a la notion de ce qu'est la justice sociale avec un partage juste des revenus générés par le travail.

Quelle est ma vision d'un adhérent d'un parti d'extrême droite ?  De façon simpliste, c'est une personne qui dénonce voir refuse que des hommes ou femmes non français, non nés sur le territoire français puissent rester en France pour y vivre , travailler, s'y faire soigner.

On voit tout de suite l'antinomie entre syndicalisme et l'extrémisme de droite.

Ces personnes qui arrivent sur le territoire français et qui trouvent un travail, dans la très large majorité des cas sont des salariés « travailleurs » exerçant un travail peu qualifié. Des personnes sans emplois peuvent tout à fait concevoir que ces immigrés, comme les appelle les frontistes, viennent prendre leur travail. Si tant est qu'ils accepteraient d'exercer ce métier.

La question est de savoir si un syndicaliste défenseur des travailleurs peut aussi être adhérent d'un parti d'extrême droite.

Oui et non

Oui parce qu'un immigré est un travailleur et mérite d'être défendu car il n'a pas moins de droits que n'importe quel autre travailleur en faisant fi de toute obédience politique.

Quant au non, je pense que les thèses, idées défendues par le Front National, non dites clairement, masquées derrière un discours tronqué aux sous-entendus xénophobes, idées porteuses de haine, peuvant être sujettes à inciter les gens à avoir une attitude suspicieuse vis-à-vis des travailleurs immigrés. Donc être syndicaliste n'est pas compatible adhésion au Front National ou défenseur d'idées soutenues par ce parti .

Il n'empêche que tout travailleur mérite d'être défendu. Ce qui est sûr, c'est que j'espère que jamais un syndicat soutenant des idées d'extrême droite ne voit jamais le jour.

Aux syndicats de savoir adapter leur discours, en particulier de défense des salariés immigrés. La France est une terre d'asile et c'est comme cela que depuis longtemps tout le monde se la représente et elle doit absolument le rester.

Lors de récentes élection, deux syndicats ont été ammenés à exclure un de leur membre au prétexte identique qu'ils'était présenté sur une liste du Front National.

La réaction de ces deux syndicats est pour moi légitime et tout à fait fondée.

 

SYNDICATS, PERSÉVÉREZ DANS CETTE VOIE ET VOUS GAGNEREZ EN CRÉDIBILITÉ

 

Et voilà

 

À bientôt

 

RESTALHEUREDETE

 

Voir aussi:   DROIT DE GREVE ET LIBERTE DES CITOYENS,  EXEMPLARITÉ À L'UNSA?,  DES MANIFESTANTS? OUI MAIS COMBIEN?,  VEILLE DE RETRAITE,  GOODYEAR, SEAFRANCESEAFRANCE SUITE

Publié dans SOUTIEN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article