SEAFRANCE, QUE COMPRENDRE

Publié le par restalheuredété

Le chef de l'état a reçu les promoteurs de la SCOP qui souhaite rependre SEAFRANCE.

 

Que se sont-ils dits?

Les représentants syndicaux, en sortant de cet entretien, demandaient de voir; j'en avais déduit que les choses se présentaient bien!

Le gouvernement fait part d'une solution d'aide par la SNCF, maison mère de SEAFRANCE.

 

Le plan maintenant présenté est retoqué par la SCOP qui crie au scandale devant ce que propose le gouvernement; de plus des employés de SEAFRANCE disent être prêt à prendre l'argent  mais pas à le réinvestir. J'en déduit soit que les syndicalistes n'ont pas compris ce qui leur était proposé par le chef de l'état, soit que le chef de l'état a fait autrement que ce qu'il a dit, soit que la CFDT a changé d'avis.

 

La CFDT, dans son dernier communiqué, propose un plan pour former la SCOP où les apports des salariés semblent être peau de chagrin.

 

À quoi jouent tous ces gens? Ils me lassent, et je ne dois pas être le seul.

 

Ce que je vois se dessiner, c'est le retour de la proposition de M Dreyfus avec des conditions plus contraignantes que celles présentées initialement.

 

Il sera le grand gagnant dans cette histoire et le chef de l'état aussi sans doute car il a gagné l'image de celui qui veut aider.

 

Bravo à eux deux!!

 

SE BATTRE EST SALUTAIRE. RECONNAÎTRE SON ECHEC SANS ÉTAT D'ÂME L'EST AUSSI;

 

Et voilà.

 

À bientôt.

 

RESTALHEUREDETE;

 

Voir aussi:  SEAFRANCE DÉCISION DE L'ÉTAT.SEAFRANCE EN ATTENTE DU 3/1/12SEAFRANCE SUITESEAFRANCE  , DROIT DE GREVE ET LIBERTE DES CITOYENS  ,  VEILLE DE RETRAITE

 

Publié dans BREVES

Commenter cet article