LES STATIONS-SERVICE

Publié le par restalheuredete

stations-service.JPGJ'ai entendu à la radio il y a quelques temps, que compte tenu d'une évolution des normes environnementales concernant les stations-service, l'entreprise Total allait fermer environ 10 % de ses enseignes. Comme ils en ont environ 5000, 10 % font 500 stations-service qui vont disparaître.  

L'exemple donné par Total est qu'une station-service située en bord de voie doit avoir ses pompes situées à un minimum de 5 m de cette voie et cette même pompe doit être aussi à 5 m du bâtiment. Or les propriétaires des stations-service sont des franchisés ou l'équivalent, ce qui fait que les travaux de mise aux normes sont à leur charge. Comme l'entreprise Total n'aide pas les stations-service à mettre aux normes leurs bâtiments, toutes les stations qui ont peu de moyens ne pourront pas se mettre aux normes et vont devoir fermer. Voilà encore des chômeurs en perspective. Le gouvernement qui a validé ces évolutions de normes, pour des raisons de sécurité peut être légitime, ne peut pas ignorer les conséquences de sa décision.  

Je ne peux pas m'empêcher de penser que l'entreprise Total a fait pression pour modifier ces règlements avec pour objectif de faire fermer tous ces petits indépendants, voleurs de part de marché de groupe de distributions tels Carrefour ou Leclerc. Supposition gratuite, je l'admets bien volontiers. Mais voyez la suite du raisonnement.

 

Carrefour et Leclerc disent que les stations-service sur les autoroutes ne sont pas assez rentables et qu'ils vont donc arrêter de participer aux appels d'offres, lancés par les sociétés autoroutières, de renouvellement des exploitations de stations-service sur les autoroutes. Voilà qui est étonnant quand on voit le prix de vente des carburants sur les autoroutes. Il y a quelque chose qui ne colle pas.  

Est-il imaginable que l'entreprise Total, qui fait un chiffre d'affaires énorme, a les moyens de casser les prix sur les autoroutes pour faire reculer les autres concurrents et ainsi avoir toutes les stations-service sur les autoroutes. Etant alors les seuls sur ce créneau, ils pourront ensuite pratiquer des prix exorbitants. Ce serait quand même fort de café mais imaginable car un grand patron est pourvu d’imagination.

 

Pour ma part, je crois que Total s’est entendu avec Carrefour et Leclerc pour se répartir le marché de distribution de carburant. A Total la fourniture des carburants à ces deux groupes de distribution et la vente sur les autoroutes, à Carrefour et Leclerc le quasi monopole de vente des carburants en ville. Nous autres consommateurs en bout de chaîne, nous paierons.

 

C’est délirant comme hypothèse. Mais tout délire ne recèle t’il pas une part de vérité ? Total, Carrefour et Leclerc sont bien capables de cette manipulation pour gagner encore plus d'argent.

 

Carburant cher et monopole de distribution. Adieu voiture et bonjour vélo.

 

Et Voilà

 

A bientôt

 

RESTALHEUREDETE

 

Publié dans Y'EN A MARRE

Commenter cet article

bib 17/05/2010 17:38



Je suis assez d'accord avec ça !


Il paraît évident que des accords sont passés... Mais que faire ? La question reste entière malgrès la réflexion !! Face à des entreprises de plus en plus gigantesque qui détiennent des
monopoles, il y a des personnes de plus en plus individualistes qui ne sont pas près à s'allier pour lutter. Chacun regarde son petit confort personnel, ses propres intérêts qui ne sont pas
forcément les mêmes que ceux du voisins... La solidarité n'est plus !



restalheuredete 17/05/2010 20:51



oui mais nous nous aimons et c'est l'essentiel.


Et voilà


A bientôt


RESTALHEUREDETE