LA PUCELLE D'ORLEANS

Publié le par restalheuredété

L'archange Saint Michel, un jour, interpela jeanne et lui dit:

 

" Goutez l'onglet produit en France"

 

Pour une raison non connue, Jeanne compris:

 

"Boutez les anglais hors de France"

 

Cette incompréhension rendit Jeanne célèbre.

 

Si elle s'était mise à manger de la viande de chez nous, après qui pourraient jeter leur dévotion M Sarkozy et le FN?

 

Les trois petits cochons? Non, non, les enfants auraient fait des cauchemards.

 

Alors, la belle au bois dormant, cendrillon, peau d'âne; non, non le résultat eut été le même.

 

À vos plumes pour trouver la solution à cette énigme historique!

 

Et voilà.

 

À bientôt.

 

RESTALHEUREDETE

 

Voir aussi:  LA MORT MARCHE-T-ELLE?LA VACHE ET LE MAGNÉTISME.Amants des animaux, attention à votre pénisSALUTATIONLA LIBYERTÉ

Publié dans BREVES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DLF 10/01/2012 21:46


Jeanne d'Arc est un symbole d'espoir pour tous ceux qui un jour sont privés de liberté ; les symboles ne font qu'expliquer ce qui ne peut l'être autrement.


Je pense qu'il faut  les respecter ; on se donne aujourd'hui le droit de tout jeter ; cette société si libre devrait être heureuse donc ?


Hélas je ne suis pas sûr que cette traduction et cette récupération d'événements nés dans un monde médiéval tellement différent du nôtre soit signe d'une grande tolérance.


Il faut maintenant que tu continues dans cette voie et que tu prennes tous les symboles et personnages emblématiques de toutes les religions, civilisations et mouvements de pensées et que tu les
détruises de la même façon ...


Ensuite tu seras libre ...

restalheuredété 10/01/2012 22:32



Allons bon; voilà que le couroux te reprend.


Qu'ai-je donc dit de si vil?


Qu'ai-je donc sali?


Quai-je moqué qu'il faille que dorénavant je sois obligé de m'en prendre à tous les symboles de notre monde?


L'humour est une denrée rare qu'il faut diffuser avec parcimonie au risque d'être mis au ban de la société pour blasphème.


Je ne choisis pas mon public, mais je choisis ce que je veux dire.


Jeanne non plus n'a pas choisi le public qui la vénère de puis quelques jours.


Pas sûr que ces idôlatres lui auraient bien plu.


 


Dans l'espace que la société me laisse, je suis libre!


 


Et voilà.


 


A bientôt


 


RESTALHEUREDETE