HAÏTI

Publié le par restalheuredete

Tout le monde en parle et moi aussi.


Il y a des reportages à la radio et à la télé, pour sensibiliser, émouvoir et avec moi ça marche.

Dimanche, je crois, il y en avait un à la télé; comme je suis sensible, j'ai pleuré, pas des grosses larmes, non, de l'humidité, les yeux mouillés, la respiration difficile, impossible de parler sans chevroter.

Comment participer? Certainement pas en donnant. J'aimerais être là bas à donner de mon temps. Ce doit être extraordinaire d'être de ceux qui après des heures de travail parviennent à dégager des décombres un être vivant, en vie quoi, et si en plus c'est un enfant, quel bonheur. Mais voilà je suis bien au chaud et en sécurité chez moi et je ne vais pas en bouger.

En conclusion je ne ferai rien pour eux.

 

33 enfants sont arrivés en France dimanche pour retrouver leur famille d'adoption. C'est formidable pour ces enfants qui ont vécu le pire et pour ces parents qui ont cauchemardé à l'idée de perdre l'enfant qui leur était promis. Et voilà le miracle, ces enfants, dont le dossier d'adoption était prêt, et qui attendaient simplement leur visa, il leur a été délivré; lenteur administrative ou volonté de retarder leur arrivée? qui a la réponse? En tout cas, joli coup de pub politique!

Formidable, l'ONU va mettre en oeuvre un plan salaire contre travail; c'est une excellente chose car ainsi tous pourront participer à la reconstruction de leur pays tout en étant payé. Ce salaire leur permettra de vivre et surtout de relancer l'économie locale. Le seul hic, il me semble, tient dans le salaire proposé: 5€ par jour. Peut-être est-ce le bon salaire, mais je m'interroge sur le fait de savoir si ce montant correspond au salaire pratiqué dans ce pays avant le séisme? Je pense que ce salaire quotidien risque de devenir la norme salariale à venir. Et quand on compare ces 5€ aux 5000 gagnés quotidiennement par le PDG d'EDF, la disproportion scandalise. Certes l'un par ces connaissances et son savoir faire procure du travail à bien des salariés (parfois pour des questions de basse rentabilité, il en détruit) alors que l'autre exécute; mais de là à verser 1000 fois plus à l'un qu'à l'autre, je ne crois pas que cette différence puisse être jamais justifiée.

Etre compatissant, comme moi, ça ne suffit pas.

Et voilà

A bientôt

RESTALHEUREDETE

Publié dans SOUTIEN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

babouche 26/01/2010 10:57


Beaucoup de choses abordées dans cet article :

- Comment intervernir, participer, secourir ??
- Est-il bien de verser de l'argent ?
- Comment peut-on se rendre disponible pour aller sur place aider ?
- Faut-il de telles catastrophes pour déblosuer des dossiers d'adoptions qui sont en suspend depuis...
- Comment fixer un salaire minimum ?
- Est-il bien de le faire  ?
- Et un salaire maximum ?
- Comment justifier de tels écarts
-...

Trop de choses à dire, de questions à se poser, de remise en question !!!

Et quand  t-il y a trop du coup on ne fait...


restalheuredete 27/01/2010 21:22


ce n'est pas parce qu'on a trop de choses à dire qu'il ne faut pas les dire. Les dire quand même c'est se soulager et se soulager ça fait du bien.
pour comparaison: l'envie de pisser!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et voilà

A bientôt

RESTALHEUREDETE