ECRIRE POUR RACONTER

Publié le par restalheuredete

Il y a quelques mois, un médecin accusé du meurtre de sa femme a été acquitté deux fois puis a décidé de publier un livre pour raconter son histoire.

Question : s'agit-il pour lui d'expliquer le mal entendu ou de rentabiliser ce qu'il a vécu ?

Puisqu'il est innocent, je comprend que de rage il écrive pour s'en prendre à ses pourfendeurs. Mais, ce qui est sûr c'est qu'à sa place j'en aurais lourd sur la patate en voyant mon livre en vitrine.

 

S'exprimer est salutaire, mais pas nécessaire.

 

Et voilà

 

à bientôt

 

RESTALHEUREDETE

Publié dans BREVES

Commenter cet article