CHEZ SOI

Publié le par restalheuredete

Il n’est pas rare en se promenant de constater que des gens éprouvent le besoin de donner un nom à ce qu’ils possèdent.

Quand on est enfant, les premières choses affublées d’un nom sont les peluches et poupées puis viennent régulièrement d’autres objets tels des voitures, boites à trésors et autres tirelires.

Devenus plus grands le nom devient surnom donné aussi à des objets mais surtout à des personnes en fonction d’un trait de caractère, d’un exploit, d’un évènement. Dès que le prénom est un peu trop long, il est réduit à une sonorité d’une ou deux syllabes.

Adultes enfin, le surnom persiste en particulier pour les personnes.

Mais, et c’est là l’idée du propos énoncé au début de ce texte, donner un nom devient important pour un bien qu’il est difficile à acquérir : sa maison.

Fais bon vivre, rayon de soleil, bien acquis, la coquille, mon chez moi…

Chez soi, nous y voilà.

Longtemps je me suis étonné voire moqué de cette habitude ; d’autant que les noms choisis sont ridicules. Hé bien non, je comprends aujourd’hui à quel point il peut être important  de choisir un titre pour sa maison tellement elle représente un monde à part.

Quand on rentre chez soi, on se retrouve en sécurité, coupé des agressions extérieures, débarrassé un peu du monde professionnel.

Etre chez soi, c’est retrouver ceux qu’on aime, une ambiance de douceur, un lieu de calme, un espace d’échange, un jardin pour se détendre (du moins pour ceux qui en ont un), une cuisine et une table pour manger en famille, un lit pour se reposer.

C’est ainsi que je vis mon chez moi.

Mais rentrer chez soi peu devenir lourd dès qu’apparaissent des tensions et alors donner un nom à sa maison est une forme d’exorcisme, un moyen de se préserver.

J’aimerais donner un  nom à ma maison.

Brigitte en a trouvé un pour deux pièces ; ce sera « le goût des autres ».

Et le reste ?

Il faut que ça reste mon chez moi, que ce qui s’y fait soit en accord avec mes envies, mes besoins, mais aussi de ceux que j’aime, ceux sans qui ma vie n’a plus de sens.

 

MON AMOUR

 

Et voilà

 

A bientôt

 

RESTALHEUREDETE

Publié dans CE QUE JE FERAI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anonyme 25/06/2011 09:15



En voilà 1 qui a des problèmes