ANALYSE ADN

Publié le par restalheuredete

Aux États-Unis il y a quelques mois un condamné à mort, reconnu coupable de l'assassinat d'une personne et clamant son innocence a échappé à son exécution. Il a en plus obtenu de la part du tribunal que soient faites des analyses ADN.

Quoi de plus normal puisque cette technologie est au point aujourd'hui. Alors pourquoi hésiter à l'utiliser pour vérifier si un présumé innocent peut bénéficier d'une preuve que peut apporter cette analyse. A partir du moment où une personne est soupçonnée d'un acte délictueux, si une analyse ADN s'avère opportune, pouquoi s'en passer.

Faut-il pour autant que cela soit systématique ? Il me semble que oui car présomption d'innocence et privation de liberté peuvent être facilement étayées par cette technique.

Du point de vue de la justice et de la police, si on veut procéder systématiquement à des tests ADN, il faut être sûr que les tests soient réalisés sur les bons échantillons et preuves bien conservés.

En effet, il convient d'être sûr de l'origine des prélèvemants d'ADN sur lesquels ces tests doivent être réalisés. Non seulement l'origine mais aussi leur conservation. Or il me semble que là, en acceptant de manière systématique que les tests ADN soient faits, indépendamment de l'aspect financier, une des conséquences est que la défense peut très bien contester l'origine de ces échantillons, leur conservation et enfin la manière dont les tests ont été réalisés.

C'est à dire qu'en acceptant la systématicité, la justice accepte de prolonger la durée des jugements et d'ouvrir la voie à de nouveaux recours.

Pour autant est-ce une raison suffisante pour que la justice refuse que ces tests soient systématiques? Non car en établissant un protocole rigoureux de prélèvement, transport, stockage, classement, conservation et analyse, l'origine de l'échantillon ne pourra être mise en doute.

Je crois que c'est le seul moyen de faire progresser la justice. Il faut autoriser, lorsqu'il y a un doute,  les tests ADN. La décision d'y recourir pourrait prise par un collège de juges.

 

POLITIQUES, FAITES AVANCER LA JUSTICE PAR LA PRATIQUE DES TESTS ADN. 

 

Et voilà

A bientôt

RESTALHEUREDETE

Publié dans CE QUE JE FERAI

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article