ALVIN et LES CHIPMUNKS 3

Publié le par restalheuredété

Nul. 

Mon fils 11 ans a aimé. Quoi? Incapable de préciser. 

Vous devez vous en dispenser. 

Même pour vos enfants!!!!!!!!!!

 

Et voilà

 

À bientôt

 

RESTALHEUREDETE

 

Voir aussi:  LE TABLEAU INTOUCHABLES L'ORDRE ET LA MORALE LA COULEUR DES SENTIMENTS LA SOURCE DES FEMMES 

Publié dans CINEMA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DLF 30/12/2011 15:31


???????????????????? j'avais plutôt l'impression que mes propos étaient plutôt dans le sens du libre arbitre ; je ne vois pas ce que les hommes politiques viennent faire là-dedans. Le droit pour
chacun de ne pas avoir toujours à se justifier de ses goûts est une simple affaire de bon sens. Donc si ces idées sont de droite, que sont les idées de gauche ? Elles prôneraient alors l'inverse
de ce que moi je défends ? Mais alors, je serais de droite ! Remarque, s'il faut être de droite pour défendre la liberté de chacun, alors je le suis !

restalheuredété 30/12/2011 20:13




Ma remarque désobligeante ne portait que sur la partie "la police de la pensée expliquée" qui m'a fait penser à nos deux remarquables ministres de l'intérieur qui n'ont comme pensée unique que
de restreindre celle des autres.


Pour le reste, la liberté c'est de ne jamais se sentir obligé de devoir se justifier, à la condition que jouir de sa liberté n'empêche pas les autres de faire de même.


Aussi aimer sans avoir à expliquer pourquoi, c'est être libre.


Ensuite il est intéressant d'essayer de comprendre ses propres sentiments, ce qu'on éprouve à un moment donné. Chacun gagne à mieux se connaître.


D'où l'utilité de demander à un enfant qui sort de voir un film les raisons pour lesquelles il l'a aimé. 


Mais s'il en est incapable, dans le sens "ne parvient pas à", qui ne trouve pas les mots pour donner un sens à son ressenti, tant pis; au moins il aura recherché ce sens un court instant, se
sera plongé dans son intérieur, ses émotions. Il aura tiré un premier fil pour mieux se connaître et affronter son "moi". Là j'aurai fait mon travail de père.


Enfin pour ce qui est de défendre la liberté de chacun, cela relève de la droite et de la gauche classique; la combattre me semble être l'apanage des extrêmes, dont doivent faire partie, sans
se l'avouer, Guéant et Hortefeux.


 


Et voilà.


 


A bientôt.


 


RESTALHEUREDETE




DLF 30/12/2011 10:14


Aimer un film, une peinture, un livre, cela doit-il s'expliquer ? Aimer ou pas, sans l'expliquer, est une des libertés que nous avons encore. Mettre en pression un enfant de 11 ans car il a aimé
un film sans expliquer pourquoi est, excuse-moi Christophe, une grande maladresse. Bientôt une "police de la pensée expliquée", où chacun, se voyant interrogé sur ses goûts, devra les justifier
sous peine de condamnation en cas de plaisir simplement gratuit ? Eh ! Reprends-toi !

restalheuredété 30/12/2011 13:17



Vu.


Mais n'y a-t-il pas du Guéant ou du Hortefuex dans tes propos?


 


Et voilà.


 


A bientôt.


 


RESTALHEUREDETE